Selon la Mission des Nations Unies au Congo (Monuc), les combats ont repris tôt ce lundi matin, à Kasengezi, à une vingtaine de kilomètres de Goma. Les casques bleus de la brigade indienne ont dû intervenir en utilisant des hélicoptères et en lançant des opérations au sol pour amener les hommes fidèles à Nkunda à rentrer dans leurs positions autour de Sake, rapporte radiookapi.net

A en croire les mêmes sources, il n'y avait pas encore de perte dans les rangs des casques bleus. Du côté des insurgés, la Monuc a dit qu?il était difficile d?évaluer les pertes. Cependant, le bilan provisoire pour l?ensemble des affrontements depuis samedi dernier entre les FARDC et les soldats fidèles au général déchu fait état de 3 militaires loyalistes tués ainsi que de 54 blessés dont un civil, précise-t-on.

Pendant ce temps, une grande psychose règne dans la ville de Goma: Les habitants craignent un assaut éventuel sur cette ville par les insurgés. Plusieurs boutiques et magasins n’ont pas ouvert cet avant-midi. La plupart des écoles n’ont pas non plus ouvert leurs portes. Le marché central des Virunga est resté désert, selon la FEC (Fédération des entreprises du Congo). Une délégation de l’état major général des FARDC devait avoir des discussions avec Laurent Nkunda ce lundi. Pour l’instant, rien n’est précisé à sujet.
_________________
Samy Musampa Batena Babo
Liège
Belgique
Notre E-mail: sammusampa@hotmail.com