M. De Gucht dénonce l'absence d'avancées en RDC et au Burundi
03/09/2007 14:31


(Belga) Le ministre belge des Affaires étrangères, Karel De Gucht, a déploré lundi l'absence d'avancées concrètes enregistrées en République démocratique du Coingo (RDC) et au Burundi, deux pays d'Afrique centrale ayant organisé des élections libres mais où les gouvernements tardent, selon lui, à prendre des mesures pour soulager la "misère" des populations.



"Les acquis obtenus sur le plan politique en RDC et au Burundi grâce à l'appui massif de la communauté internationale sont éminemment fragiles", a-t-il dit dans son discours ouvrant les "Journées de contact diplomatiques" et qui rassemblent à Bruxelles les ambassadeurs de Belgique en poste à l'étranger. "Tant en RDC qu'au Burundi, la population attend des avancées. Or, celles-ci sont maigres, voire inexistantes", a ensuite ajouté M. De Gucht devant quelques journalistes, en rappelant combien la Belgique s'était investie ces dernières années dans la pacification de l'Afrique centrale, ravagée par une décennie de conflits qui a fait plus de cinq millions de morts. "L'Afrique centrale est peut-être sortie de l'horreur des années de guerre mais la misère du peuple, la violence, l'impunité et la corruption continuent à faire partie du quotidien. De plus, l'évolution de cette région reste ponctuée de crises déstabilisatrices", a ajouté le chef de la diplomatie belge. (GFR)
_________________
SAMY MUSAMPA BATENA BABO
email;sammusamusampa@hotmail.com
Dynamique UDPS Liege/Federation BELUX