LA DYNAMIQUE PALPE LA REALITE SUR TERRAIN


Conformément à la décision prise au cours de l’assemblée générale de la DYNAMIQUE UDPS/LIEGE et au souhait exprimé tant par la représentation que par la fédération de l’UDPS/BELUX, une délégation de la dynamique UDPS/LIEGE conduite par le combattant ANGE PABOLANGI a été dépêchée à Kinshasa pour s’enquérir de l’état de santé du PN et des préparatifs du premier congrès ordinaire de notre parti.

Arrivée à Kinshasa

La délégation s’est rendue à Kinshasa du 03 au 22 Septembre 07.
Arrivée à Kinshasa (NDJILI), le dimanche 03 sept.-07 et après avoir accompli les formalités d’usage, nous avons pris place à bord de la jeep qui était venue nous chercher pour nous conduire à LIMETE 14ème Rue où nous allions résider pendant notre séjour.
Notre étonnement est grand de constater que non seulement la route qui mène jusqu’à LIMETE n’est pas éclairée mais surtout qu’elle défoncée au point que l’on roule presque au pas pour éviter les innombrables nids de poules. Une multitude des nos concitoyens résignés se déplaçaient à pieds faute surement des moyens de transport. Le chauffeur qui nous conduisait nous informe que c’est devenu une habitude pour les populations kinoise de faire le pied suite à l’insuffisance des autocars commis au transport public. Dès cet instant nous nous sommes rendu compte que nous arrivons au Congo sur fond de crise :

- Grève générale des enseignants du public qui encadrent les ¾ des élèves du Congo. Ils réclament la revalorisation de leur salaire qui est d’environ 30$ (au taux officiel) et impayé alors que les députés « élus » se tapent 5000$ sans compter les frais de logement et les véhicules (jeeps) que l’état congolais leur a octroyés.

- A l’Est, la situation n’est pas non plus rassurante car les hommes du « généralissime » NKunda Batware y font la loi, les négociations entamées avec ce renégat sous la houlette de Kagame et la découverte des nouveaux charniers à fini par convaincre les kinois, même les plus modérés, de la complicité de Kanambe dit Kabila avec ses frères Nkunda et Kagame.
La population se demande pourquoi on s’évertue à négocier avec celui qui tue, pille et viole en toute impunité alors que le « mwana mboka Bemba » croupit en exil.

- Le gouvernement Gizenga non seulement il est inexistant mais est surtout discrédité suite à l’augmentation croissante de la misère sociale. Dans la rue beaucoup des gens même dans le camp de « yandi vé » n’hésitent pas à reconnaître qu’il n’aurait pas du accepter cette maudite primature sans réel pouvoir.

Un fait marquant, la samedi 09 sept.-07 alors que les léopards de la RDC rencontrer la Libye, en match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2008, lors de l’exécution de l’hymne nationale la population scandait le nom de Bemba en présence de Mme Kanambe Olive et des délégations étrangères désabusées.
Le fait que Kanambe ait versé 100.000 U.S $ pour acheter les billets et autoriser un accès gratuit à tous, n’a pas empêcher qu’il soit conspuer car le peuple ne comprend pas que l’on gaspille ainsi de l’argent qui aura servi à la paie des enseignants par exemple. Il n’est pas compréhensible qu’une prime de 10.000U.S $ soit versée à chaque joueur alors que les militaires qui sont sensés garantir la sécurité et l’intégrité du pays ne reçoivent qu’une modique solde de 15$. Beaucoup se réjouissent même de l’élimination du onze national.

C’est donc dans cette ambiance de fin de règne que nous nous sommes présenté à la permanence du parti le 14/09/2007. La résidence du PN était gardée, jour et nuit, nous a-t-on dit, par des bénévoles dont la détermination est telle qu’ils sont prêt à mourir pour défendre l’intégrité physique du PN. Un des responsables du protocole s’approche de nous, vérifie nos identités et veut se rassurer si le représentant Mpuila était au courant de notre visite.
Le chef de la délégation, ANGE PABOLANGI, essaye de rassurer la garde rapprochée ce qui détend l’atmosphère mais on nous communique que suite au faite que le PN venait de sortir de la convalescence et que pour des raisons de sécurités il ne pourra recevoir qu’un membre de notre délégation le lundi 17/09/07.

Visite du chef de la délégation Ange Pabolangi au PN

C’est sur le coup de 15 heures que je me présente à la permanence où je suis heureux de constater l’afflux des combattants comme aux beaux vieux temps de la lutte contre le Mobutisme. Tout visiteur est soumis au détecteur des métaux, pour des raisons évidentes de sécurités. Je m’y soumets puis je suis invité à patienter sous la paillotte qui sert de salle d’attente. Dans la salle d’attente, je croise Mme Marthe Tshisekedi qui me salue puis viens le tour du SG Rémy Massamba, qui soit dit en passant n’est plus en odeur de sainteté dans le rang des combattants. Je rencontre par la suite un certains nombre des cadres du parti, notamment du comité national et du secrétariat national, impliqué dans la préparation du congrès.
C’est sur ces entrefaites, que Mme VOVO BOSSONGO (chef de protocole du PN), vient vers moi m’invitant à entrer dans le bureau du PN.
Une fois dans le bureau, je suis surpris de voir un PN en pleine forme et qui se porte comme un charme on ne dirait pas qu’il venait d’être malade. Il me salue « Bonjour M. Ange de Belgique. Quelles sont les nouvelles de la Belgique ? »
Je commence par lui dire que je suis rassuré de le voir en si bonne forme, car d’aucuns ont affirmé qu’il était vieux fatigué, amorti et mourant. Je lui rappelle nos rencontres antérieurs dans les années 80 au Congo et en Belgique. Je lui parle de sa tournée qui l’avait conduit à Liège en 1990 et de la conférence qu’il avait animée au palais de congrès de Liège. Quelle ne fut ma surprise de voir que l’homme se rappelait de tout comme si s’était hier allant jusqu’à me rappeler le nom d’un des membres du comité sectionnaire de l’UDPS/LIEGE de l’époque.
Une lucidité et une bonne mémoire que ça, à son âge mérite qu’on s’y incline. « Chapeau Monsieur le PN, nous pouvons encore compte sur votre intelligence et votre sagesse dans la lutte pour la libération de la patrie »
Dès le début de notre entretien, je revoie le PN des années 80, lucide, déterminé, réaliste, méthodique et convaincant dans ses propos. Il m’invite donc, et à travers moi tous les combattants de l’UDPS/BELUX, à garder espoir car quelque soit la durée notre victoire est certaine car notre cause est juste. Je lui remis le mémo de la dynamique et notre enveloppe pour l’organisation du congrès. Il me remercie pour ce geste combien patriotique de la Dynamique et m’invite à être le porte voix du parti auprès des autres compatriotes vivant en Belgique pour que chacun s’implique en apportant sa contribution dans l’organisation de ces assises. Il me rappelle que l’organisation harmonieuse du congrès requiert environ 1 millions de dollar et que ces assises seront l’occasion pour l’UDPS de faire le bilan de son action depuis 1982 et qu’aucun sujet ne sera éludé. Pas de sujet tabou, tout sera aborder en toute liberté et transparence.
Le PN est conscient aujourd’hui plus que jamais du rôle qu’il est appelé à jouer dans notre destin commun et surtout que le gouvernement Kanambe-Gizenga se trouve sur une voie sans issue. Convaincu que le temps lui a toujours donné raison, le PN est plus que jamais convaincu de la justesse de sa lutte et n’hésitera pas à y investir le reste d’énergie que lui reste. Il insiste sur le faite que la lutte pour la libération du Congo, n’est pas seulement une affaire de l’UDPS et de son PN mais une affaire de tout congolais quelque soit sa condition et son statut social. C’est sur ces mots d’encouragement que je pris congé du PN.

Retour de la délégation à Bruxelles

Notre délégation est rentrée en Belgique, ce dimanche 23 sept.-07, en même temps que l’usurpateur Kanambe. Nous sommes surpris d’apprendre que le tapis rouge a été déroulé à l’honneur de ce criminel de guerre à la base des voles, viols et massacres de nos compatriotes.
Ce Kanambe incapable de circule à Kinshasa où il est obligé d’user des subterfuges pour ne pas tomber dans le filet des shégués qui ne jurent que par sa mort.
Le peuple congolais ne doit pas se laisser désabuser par les opportunistes et autres courtisans venus de kinshasa pour faire croire que les congolais de Belgique ont accueillis cet imposteur. Le PN a encore l’énergie et la vigueur nécessaire à la victoire finale du peuple sur les forces néo-colonialistes.


Seule la lutte libère ; Tenons bon l’UDPS vaincra


Pour la Dynamique UDPS /LIEGE
_________________
Samy Musampa Batena Babo
Liège
Belgique
Notre E-mail:
sammusampa@hotmail.com
Notre Blog :
http://udpsliege.afrikblog.com/