y

x

w

v

u

t

s

r

q

p

o

n

m

l

k

j

i

h

g

f

e

d

c

b

a

17 janvier 2010
L’Udps dépose une gerbe de fleurs au mausolée de P. E. Lumumba
Kinshasa, le 19/01/2010

Le Parti cher à Etienne Tshisekedi wa Mulumba a procédé, le dimanche 17 janvier 2010, au dépôt de gerbe de fleurs au Mausolée du tout Premier Premier Ministre du Congo indépendant, Patrice Emery Lumumba sur le Boulevard qui porte son nom dans la Commune de Limeté. Pour le Secrétaire général de l’Udps, M. Alexis Mutanda, ce programme des manifestations organisées le 17 janvier 2010 avait pour mission de rendre hommage au Premier Premier Ministre, P.E. Lumumba et au Président National de l’Udps, M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Les combattantes et combattants de l’Udps ont répondu, nombreux, présent à cette cérémonie d’hommage au père de l’indépendance. Un hommage mérité, selon Alexis Mutanda parce qu’il coïncide avec la date du 17 janvier 1988 année où le Leader de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social a été arrêté et/où plusieurs personnes ont été tuées. C’était au cours d’un meeting organisé par l’Udps au Pont Cabu, en guise de la démocratisation de la RD. Congo alors Zaïre. Expliquant pourquoi Etienne Tshisekedi avait choisi cette date comme historique, le Secrétaire Général a fait savoir qu’il s’agissait d’une prise de décision de la part de Tshisekedi de sortir le pays de la dictature de Mobutu. Et d’ajouter que ce dernier était passionné du courage de Lumumba qui a été tué par ceux-là même qui l’ont élevé au rang de Héros. Il a, a-t-il dit, bravé le pouvoir colonial pour demander l’indépendance, tout comme Tshisekedi l’a fait contre le régime dictatorial de Mobutu en tenant un meeting populaire, pourtant interdit. Pour le courage qu’a fait montre Tshisekedi en dépit de souffrances et d’humiliation, le Secrétaire Général n’a pas mâché les mots pour le proclamer «Père de la démocratie congolaise ». Jusqu’à ce jour, la démocratie au Congo est synonyme de Tshisekedi comme l’indépendance l’est de Lumumba, a conclu Mutanda Ngoyi Mwana convaincu que Président national de l’Udps s’est donné en holocauste pour la naissance de la démocratie en République démocratique du Congo. Déroulement de la manifestation Le moment fort de la manifestation était la lecture, par un pasteur méthodiste des Actes des apôtres, chapitre 6 :1-15, qui a mit en exergue le courage d’Etienne qui a été lapidé pour avoir dit la vérité. Ce qui correspond avec le dévouement de Tshisekedi et son courage. Pour le Premier Ministre Lumumba, son franc parlé l’a amené à la mort. Pour le pasteur invité à l’occasion, Emery Patrice Lumumba était lui-même un chrétien méthodiste et avait une morale religieuse. Avant de quitter la permanence du parti pour le Mausolée à la 18ème rue de Limeté, quelques témoignages et poèmes en faveur de Tshisekedi ont été donné par ceux qui étaient avec Tshisekedi le 17 janvier 1988 au Pont Cabu où certains d’entre eux ont perdu la vie. Dépôt de gerbe de fleurs C’est sous tambours battant du groupe folklorique Tetela que le cortège s’est rendu au monument de Lumumba pour y consigner son passage, une façon pour l’Udps de rendre hommage au Héros national. C’est tard dans la soirée que le dépôt de fleur a conclu la cérémonie.