Kinshasa: la garde de Zoé Kabila bat un policier de roulage, selon des témoins

publié il y a 1 heure, 41 minutes, sous Actualité, Kinshasa, Société. Vous pouvez suivre les réponses à cet article grâce au RSS 2.0.

Le rond-point Socimat à Gombe

Un agent de la police de roulage a été battu par des éléments présentés, par des témoins, comme étant de la garde de Zoé Kabila, frère du président Joseph Kabila, mardi 19 octobre en fin d’après midi sur le boulevard du 30 juin au niveau du quartier Socimat.

Les gardes du corps de Zoé Kabila n’auraient pas apprécié le fait que l’agent de roulage ait changé la direction de priorité au même moment où leur cortège amorçait le passage, indiquent ces témoins.

La situation a dégénéré par la suite, et des éléments de la garde républicaine arrivés sur le lieu ont tiré des coups de feu en l’air.

Au terme de  cette agitation, un autre agent de la police de roulage a été amené vers une destination inconnue, a déclaré un témoin.

Dans des propos recueillis mardi soir, ce témoin qui a requis l’anonymat a raconté la scène qu’il a vécue :

« L’agent en question regardait dans la direction d’où venait le cortège, nous ne savons pas pourquoi, il a brusquement changé de direction … C’est alors que les gardes se sont rapprochés, l’ont saisi, tabassé et tenté de le forcer à monter dans la jeep afin de l’amener. L’agent a alors opposé une résistance. Ce qui a causé ce petit désordre. Il se trouve maintenant au camp Lufungula dans un état critique. Selon des informations que nous avons de ceux qui l’ont amené là-bas, il ne parle pas.»