Revenu au pays après avoir passé plusieurs mois à l’étranger pour cause d’insécurité, Dr Mukwege, le célèbre gynécologue spécialisé dans la prise en charge des victimes des violences sexuelles à l’hôpital de Panzi, à Bukavu, revit de nouveau dans la psychose de la peur. En dépit des garanties reçues des autorités tant nationales que provinciales, sa situation sécuritaire personnelle reste fort précaire Dans sa dernière sortie médiatique, il a craché des vérités sur les négociations de Kampala entre le gouvernement et le M23, la réforme de l’armée et de la police nationale, le travail de la Monusco, la présence des forces négatives au Nord et Sud-Kivu

 

 

 

KONGOLO KATOLO SADDAM

UDPS /BXL