Après la désignation de l’Abbé Malu Malu à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a affirmé que l’Eglise catholique n’a présenté aucun ecclésiastique pour être membre de cette commission.

Au cours d’une session ordinaire tenue à Kinshasa vendredi 14 juin, une quarantaine d’évêques de la RDC, membres de la Cenco ont prévenu que celui qui s’engagera dans la Ceni ira à l’encontre des dispositions canoniques de l’église catholique et de la position commune des Evêques de la Cenco.

L’Abbé Malu Malu dépend du diocèse de Beni-Butembo, dans le Nord-Kivu.


Kongolo Katolo

UDPS/Belgique