RDC : les élections provinciales et locales, une priorité pour la Ceni

 
Abbé Apollinaire Malu Malu Muholongu le 04/06/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John BompengoAbbé Apollinaire Malu Malu Muholongu le 04/06/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Le nouveau président de la Commission élection nationale indépendante (Ceni), l’abbé Apollinaire Malu Malu a inscrit l’organisation des élections provinciales et locales dans ses priorités. Il l’a déclaré mercredi 19 juin à Kinshasa à l’issue de sa rencontre avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Roger Meece.

L’Abbé Apollinaire Malu Malu promet une organisation crédible de prochaines  élections. Il a déclaré qu’il se préparait à établir « une ligne claire des actions à mener qui oriente vers des élections provinciales et locales. Ce sera la grande priorité ».

Le président de la Ceni envisage par ailleurs le renforcement des capacités du personnel de son institution.

« Comme vous le savez, le peuple congolais attend d’abord l’organisation crédible, transparente et professionnelle des élections. Ce qui suppose assez vite qu’une feuille de route [soit élaborée] conformément à la nouvelle loi[de la Ceni] », a affirmé le prélat catholique.

L’organisation de ces élections permettra d’élire de nouveaux députés provinciaux qui à leur tour éliront les sénateurs et gouverneurs, qui sont en poste depuis 2007.

Selon le calendrier publié en 2011 par le bureau sortant de la Ceni, les élections provinciales, locales, urbaines et municipales devaient être organisées en 25 mars 2012.  Depuis, elles avaient été renvoyées pour plus tard.

En février 2012, le porte-parole du gouvernement congolais avait affirmé que l’organisation de ces élections dépendait de plusieurs facteurs, citant notamment l’apport financier des partenaires extérieurs de la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net:

N.B: Malgré les assurances aveugles, avec Malumalu tout le monde doit se preparer à tricher,c'est le seul moyen de contraindre ses parrains occidentaux à comprendre le message du Congo d'en bas.

A tous les amis qui prendront part au processus de Malumalu,il est necessaire de s'armer beaucoup d'argent pour acheter les bulletins dans les urnes,un bon tricheur s'arrogera le droit du peuple,d'où il faut utiliser les mêmes armes que les voisin d'en face.


Samy Musampa Batenababo

Kongolo Katolo

UDPS/Belgique