Avec un discours incoherent tous les jours,l'UDPS n'est pas prête pour assumer sa responsabilité politique. Il est temps que les cadres de l'UDPS puissent se preparer en tant qu'independant pour les futures écheances electorales.

Quand le clan Kabila met tous les moyens de son côté pour gagner les élections, à l'UDPS on nous balance de slogans creux; - Même sur le lit de l'hopital le leader de l'UDPS sera candidat. Sans dialogue politique au mois de janvier, le mois de fevrier sera le chaos.

Chers amis et combattants de lutte il est temps de s'assumer, acceptons que nous avons echoué en stratégie et ayons un profil bas et écouter ce que souleve l'opinion congolaise. 2016 ne sera pas 2011, l'opinion ne suit pas le discours actuel de l'UDPS.

Si il y a gouvernement de transition Bruno Mavungu et Felix TSHISEKEDI; qui sera le président de la republique? Et l'imperium promis pompeusement se cache dans quel coin de la republique. Et maintenant qu'ils ne se cachent pas pour réclamer le glissement du mandat KABILA qu'allons-nous encore dire à notre base demain.Arrêtons de nous distraire, l'UDPS est devenue un grand bateau de mer sans capitaine. Il appartient maintenant à un opportuniste de nous conduire à bon port qui nous amènera  à Lampedusa

2016 arrive à pas de geants, qui dira qu'il n'était pas averti à temps. Ba Bébé bolamuka pongi eumeli mingi