L'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), abbé Apollinaire Malumalu est dans un « état de mort cérébrale » mais son cœur continue de battre, a déclaré à Radio Okapi une source gouvernementale congolaise jointe mercredi 1er juin après-midi. Quelques heures plus tôt, l’ambassadeur de la RDC aux Etats-Unis, François Balumuene, avait confirmé le décès du prêtre catholique à nos confrères de la Voix de l’Amérique.

« Il est décédé hier soir, à Atlanta et nous attendons les instructions pour les préparatifs pour le rapatriement de son corps au pays et son enterrement », a déclaré l’ambassadeur congolais à VOA.

L’abbé Malumalu a dirigé la commission électorale en RDC à deux reprises. D’abord entre 2006 et 2011. C’est lui qui était à la tête de cette institution lors des élections présidentielle et législatives de 2006.

« C'est un homme qui a été très apprécié quand il a organisé les premières élections démocratiques dans notre pays en 2006 », a affirmé François Balumuene, parlant d'un « homme honnête ». 

Malumalu avait repris les commandes de la commission électorale en 2013 avant de démissionner en 2015 pour des raisons de santé.